PROJET : BECASSINE A LA NOCE

Bécassine c'est toute mon enfance et un personnage que j'adore pour sa générosité, son bon sens, son ingénuité et son courage
Et même si à la parution du premier album, elle a été mal perçue par les bretons, je suis bien sûre qu'aujourd'hui ils la revendiquent comme appartenant indéfectiblement à leur patrimoine
(et je précise que j'ai du sang breton dans les veines, mon grand-père paternel était morbihannais ^-^)

C'est lorsque j'ai découvert l'univers des villages miniatures, et pas seulement des villages de Noël, que l'idée m'est venue d'en faire un sur ce thème
Mais je voulais une Bécassine enfant pour me démarquer de toutes les figurines de ce personnage devenu adulte

J'ai donc repris mes albums et j'ai arrêté mon choix sur celui-ci :

 

Et plus précisément à une partie de cet album où Bécassine et sa cousine Marie Quillouch sont demoiselles d'honneur à un mariage
Ce qui accessoirement me simplifie les choses car pour cette "vignette" (les passionnés de village comprendront ce terme qui désigne à la fois les villages éphèmères puisqu'ils ne sont pas destinés à rester indéfiniment en place et les photos qui en sont publiées ) je n'ai pas besoin de recourir à un éclairage puisque la scène se passe supposément au printemps et en extérieur

J'ai commencé par les constructions, je n'ai pas la place de faire un village tout entier donc je me suis focalisée sur deux éléments principaux :
> la maison natale de Bécassine
> et une église qui ne ressemble pas du tout à celle de Clocher-les-Bécasses qu'on peut apercevoir dans les albums mais qui est totalement sortie de mon imagination... et de l'église en bois dont j'avais fait il y a fort longtemps l'acquisition dans un vide-grenier, sans idée précise de ce que j'allais en faire

Ne pas reproduire l'église de Clocher-les-Bécasses, village natal de Bécassine, est un choix délibéré puisque je ne fais pas le village, on dira que c'est une église du voisinage ^ v ^
Toutefois je me suis efforcée de lui donner un style breton, avec des pierres en "granit"

Tout est au 1/35° environ

L'église


Voilà à quoi elle ressemblait à l'origine

J'ai commencé par la poncer du mieux que j'ai pu
J'aurais voulu enlever les toits pour les refaire mais je n'ai pu retirer que celui du clocheton... le monsieur qui a construit cette église en bois n'a pas lésiné sur la colle !

Et j'ai ajouté les portes

J'ai enlevé le grelot pour le remplacer par une petite cloche que j'avais dans mes "okazou"

Et à la place de la grosse croix je voulais mettre une statuette... ma réserve de fèves m'a fourni ce que je voulais

Avant de reposer le toit, j'ai peint le sol du clocheton en gris et travaillé la cloche avec un peu de peinture pour lui donner un petit aspect vieilli/vert de gris... qu'au final on ne voit guère
Après un premier essai que je n'ai pas trouvé très réussi (l'idée était d'insérer des piliers sour les arcades... j'ai choisi la simplicité pour les vitraux réalisés avec un "grillage" de jardin (au 1/1) en plastique et une feuille de plastique coloré (genre intercalaire de classeur)
Une bonne application de pâte séchant à l'air (de marque Giotto) texturée à l'aide d'une empreinte fabriquée maison en silicone voilà ce que ça donne... mais c'est loin d'être fini !
C'est bien plus facile à mon avis de créer de A à Z plutôt que de "refaire" du neuf avec de l'existant... mais sinon quoi faire de cette église ? Elle se serait probablement retrouvée aux encombrants...
Je passe à la pose des tuiles du toit... découpées dans du carton et posées une à une... c'est long... long... long... et fastidieux à faire
Beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup plus tard... voilà l'église enfin terminée, avec ses portes... sa cloche (baptisée : "Bleuenn" par des copinautes) et sa statuette (supposée être celle de Sainte-Fleur) lla mise en couleur des murs et toits (au moins deux couches de peinture et plusieurs de brossage à sec dans différents tons de gris... Ouf !

 


Première difficulté : trouver les dimensions de la maison... en me basant sur le dessin figurant dans l'album et sur ma jeune expérience des maisons de petite taille

 

Seconde difficulté : si sur une image on voit très bien la façade, on ne voit guère l'arrière de la maison, j'ai donc dû improviser !

 


Découpe et montage provisoire des murs et du sol


Enduit à la pâte séchant à l'air texturée à l'aide d'une plaque de texture pour pâte polymère
Pour plus de facilité je travaille à plat

On ne verra guère le parquet...

Comme je suis un chouia zinzin... et bien que la maison soit entièrement fermée...
Jj'ai confectionné quelques meubles qu'on apercevra à peine à travers les fenêtres...

Bref quoi qu'il en soit, la maison est terminée

 

Voilà ce que j'ai dépiauté pour réaliser le toit de chaume de la cabane
Ca me semble être une sorte de sisal...

Le toit en cours de pause



C'est la fenêtre à l'arrière de la maison où j'ai imaginé que se trouvait la chambre de Bécassine
On aperçoit à peine le lit clos...
Les jardinières ont été composées à l'aide de "flower soft" acheté au SIMP

Maintenant il est temps de passer à la confection des personnages
En toute logique je commence par... Bécassine enfant dans sa tenue pour la noce

Pourquoi elle porte un chou-fleur ? Relisez l'histoire ^v ^


L'oncle Corentin, parrain de Bécassine et maire de Clocher-les-Bécasses


Marie Quillouch, la désagréable cousine de Bécassine
Mon personnage le moins réussi... pour le moment...


Joël, le compagnon de jeux de l'enfance de Bécassine

Que serait Bécassine sans son parapluie rouge !
Celui-ci a été réalise en bois/papier/perle/Fimo (pour la tête de canard) à l'occasion d'un "minitop" sur le forum de Minivale

Et non je n'utilise pas une allumette géante ! LOL LOL LOL

Ici un petit intermède... pour un autre challenge (Bulle Miniature Hors Série) j'avais à faire une roulotte... Or il y en a des roulottes dans l'album "L'Enfance de Bécassine" et notamment celle du "Père Chevaudebois" (je ne vais pas vous raconter toute l'histoire hein ^ v ^ ) donc et très logiquement j'ai choisi de la reproduire

Elle est en bois et carton, les roues ont été obtenues par découpage avec ma machine "Silhouette Portrait" (dont je ne maîtrise toujours pas très bien le fonctionnement... mais je ne désespère pas)


La poule mesure quelques mm

Le dernier personnage que j'ai fait est la mariée qui étonne par sa tenue mais à cette époque là, en Bretagne les vêtements de fête étaient des vêtements colorés et brodés



Ce personnage m'a donné bien du mal et je n'en suis pas vraiment satisfaite...
On voit trop les démarcations de peinture sur les rayures de la jupe et les motifs du corsage...

Pour le moment c'est tout... Il me reste une dizaine de personnages à faire et à placer tous ces éléments ensuite dans un décor inspiré des images de l'album
retour à la rubrique précédente
retour au sommaire